Français (French) English Deutsch (German)


Du fond des Brumes








Extrait de l'avant-propos

Il faut répéter que ce n’est pas parce que l’on peut démontrer l’aspect tangible de la Création que celui-ci doit être regardé comme une vérité absolue. La Vraie Réalité ne peut avoir aucun rapport avec le tangible qui est impermanent. suite





Sommaire

Préface
Introduction
Avant-propos

Première partie :
Contes mystiques avec commentaires
1 - Gimpou et la statue de la déesse de la compassion
2 - La maison dans la brume
3 - L’étrange rêve de Tumoh
4 - Hakashih et le portrait du Bouddha Amitabha
5 - Ce que la rivière Susula révéla à Takamih
6 - L’histoire de Bughur qui ne voulait pas abandonner sa chienne
7 - Kawandjeer et la lampe du temple
8 - Hakkor le repenti
9 - Le poids d’un mot
10 - La voix dans la flûte
11 - Mystérieuse incursion dans une autre dimension
12 - Les jumeaux

Deuxième Partie :
Conférences suivies de questions-réponses
1 - L’unification des trois aspects de la nature de l’homme nécessaire à la méditation
2 - Le problème de la sexualité dans une voie spirituelle
3 - La mort et le sens profond de la méditation
4 - L’essence d’une pratique spirituelle













L’atmosphère tout à la fois mystérieuse et profondément spirituelle des histoires mystiques que nous propose Édouard Salim Michaël détache le lecteur du monde ordinaire et le rend réceptif aux vérités profondes exprimées dans les commentaires.

La valeur de ces contes intemporels, empreints d’une poésie tout orientale, résulte essentiellement du fait qu’ils sont nés sous la plume d’un maître spirituel dans l’intention d’éveiller le lecteur à l’urgence de consacrer sa vie à la découverte du trésor infini qu’il recèle au tréfonds de son être.

Les conférences qui constituent la seconde partie de ce livre tracent les lignes essentielles de l’enseignement d’Édouard Salim Michaël, un enseignement au delà des dogmes qui s’adresse à tous les chercheurs, quelle que soit la voie qu’ils suivent.
_______________________________________________________________________________

L'engagement total de Salim Michaël au service de la vérité et de la compassion transparait à travers chaque page de cet ultime ouvrage de lui qui parle au coeur comme à l'intellect.
Le lecteur y trouvera à la fois l'inspiration et des conseils éminemment concrets, fruits de la réalisation personnelle de son auteur.

Arnaud Desjardins
______________________________________________________________________________

La découverte d'Edouard Salim Michaël, pour moi tardive, m'a profondément touché car j'ai découvert un être d'une réalisation spirituelle exceptionnelle, atteinte malgré des conditions de départ très défavorables.
Surtout j'admire ses qualités pédagogiques, sa justesse pratique et ses qualités de conteur pour les illustrer de façon touchante, mais, à un niveau plus profond, je retrouve une vision spirituelle que je partage entièrement.

Salim Michael vivait ce que l'on appelle tantôt la philosophie éternelle, la philosophia perennis, tantôt l'unité transcendante des religions. Il avait manifestement atteint ce point central d'où l'on peut voir les grandes religions comme des chemins convergents qui permettent tous d'atteindre l'au delà des formes relatives.
Bien entendu, je me sens à l'aise dans ses enseignements qui utilisent souvent l'esprit et le vocabulaire du bouddhisme que je pratique depuis que je suis membre d'une congrégation religieuse tibétaine.
Mais, bien au delà de ce partage de famille, je suis sensible à l'esprit universel qui permet à Edouard Salim Michaël d'unir les grandes traditions de l'humanité dans un même discours et une même pratique.
Y a-t- il aujourd'hui, dans nos conditions de coupures conflictuelles, tâche plus urgente que de réunir harmonieusement ce qui est séparé ?

Jean Pierre Schnetzler
______________________________________________________________________________

Note de lecture du magazine le 3ème Millénaire automne 2008 - n° 89

C’est du fond de nos brumes intérieures que retentit l'appel sacré vers la source de notre Etre. Mais cet appel est rapidement oublié, recouvert par nos préoccupations du moment toutes tournées vers ce qui, en ce monde, nous attire. De quoi sont faites nos attirances, et de quoi nous éloignent‑elles ? “La plupart des hommes et des femmes qui peuplent cette planète ne vivent que superficiellement, depuis la surface d’eux-mêmes. Aussi, tout ce qu'ils font et éprouvent durant leur bref séjour sur Terre ne laisse aucune trace en leur être.”

C'est ainsi que surgit parfois le sentiment étrange d'être inachevé, que nous ne sommes pas à notre place. Or, accéder aux plus hautes vérités de notre Etre,  notre véritable place, nécessite de percer la gangue des illusions que, jour après jour, nous laissons se solidifier.

Le travail auquel invite Salim Michaël repose sur la concentration et l'attention vigilante, en tout instant, en tous lieux, car “seule la pratique constante de la méditation et d'exercices de concentration (dont la difficulté rebute la plupart des gens) permettra à l’aspirant de s'arracher à l’aspect inférieur de sa double nature...” C'est apprendre à demeurer présent, donc à ne plus être ballotté par le flux des émotions, de la rêverie et des pensées machinales passant comme des ombres sur les murs de la caverne de notre tête.
La première partie de l'ouvrage consiste en de courtes histoires imaginées par l'auteur, sur un mode oriental, mettant en scène des personnages dont la quête du Divin éclaire la vie et celle des autres ou qui, au contraire, se retrouvent face aux conséquences de leur vide intérieur.

Chaque histoire est éclairée par des commentaires, mettant en relief les aspects divers que peut revêtir une telle quête, les ressorts de l'âme qui poussent à agir, fuir ou s'engager avec intensité dans une pratique spirituelle : “Je forme le souhait que ces contes ouvrent le lecteur au mystère et suscitent en lui un questionnement quant à l’énigme de son existence”. 

Dans une deuxième partie, le lecteur trouvera des conférences données par l'auteur dans lesquels on retrouve la densité particulière de la vision et de la compréhension de Salim Michaël suivies de dialogues avec les auditeurs sur les thèmes de la mort, de la sexualité et du travail sur soi.