Michele Michael

Michèle Michael est déjà engagée dans la pratique du zen lorsqu’elle rencontre Edouard Salim Michael en 1974. Elle sent rapidement l’importance de l’enseignement qui lui est transmis.

En raison du fait qu’Edouard Salim Michaël n’a jamais été à l’école et qu’il n’a pas de langue maternelle, elle mettra plusieurs années à le convaincre de se lancer dans l’écriture d’un premier ouvrage.

Ce livre, THE WAY OF INNER VIGILANCE, sera écrit en anglais et demandera à son auteur un travail acharné durant quatre années. La correction de la syntaxe des phrases nécessitera une étroite collaboration avec Michèle Michael qui devra mener de front activité professionnelle à plein temps, charges familiales et ce travail sur les versions anglaise et française de l’ouvrage.

C’est en 1983, lorsque ce premier livre sortira simultanément en anglais à Londres et en français en Belgique qu’elle épousera Edouard Salim Michaël avec qui elle continuera par la suite de collaborer étroitement pour l’aider à l’écriture de ses sept autres ouvrages rédigés directement en français.

Outre ceux-ci, Edouard Salim et Michèle Michaël ont publié une traduction du DHAMMAPADA, le célèbre texte bouddhiste.

Michèle Michaël a réuni les souvenirs et les réflexions d’Edouard Salim Michaël et retracé son parcours spirituel dans sa biographie qui est paru début 2013 sous le titre : LE PRIX D’UN DESTIN REMARQUABLE.
Elle a également publié en 2017  VOYAGES EN PAYS D’ÉVEIL ET DE SAINTETÉ  dans lequel elle retrace le parcours de dix êtres inspirants dont Edouard Salim Michael.